Google-Translate-English to French Google-Traduction-Français-en-espagnol  Google-Traduction-Français-en-allemand  Google-Traduction-Français-en-italien  Google-Traduction-Français-en-allemand BETA Google-Translate-Chinese (Simplifié) BETA Google-Traduction-Français-en-japonais  Google-Traduction-Français-en-coréen BETA
Traduit par
+ Obtenir ce Widget

dimanche 29 mai 2011

La Concha Bullosa

Définition:
Une concha bullosa est une cavité  pneumatisée au sein du cornet moyen du nez. 

Concha Bullosa bilatérale

Etymologiquement : Le mot « concha » a une origine latine qui signifie coquille ou coquillage. C’est  un autre terme utilisé en médecine pour définir le cornet, l’adjectif « bulleux » se réfère à la cavité remplie d'air, située le plus souvent au niveau de la tête du cornet moyen. 


La Concha Bullosa est une variante anatomique normale observée chez près de la moitié de la population. 

Cependant, une volumineuse concha bullosa peut aboutir à une obstruction du méat sinusien adjacent et conduire à l’apparition de sinusites récidivantes. Quand la concha bullosa est unilatérale, elle est alors souvent associée à une déviation de la cloison nasale de convexité controlatérale, responsable d’une obstruction nasale chronique.

concha bullosa droite
+ déviation de cloison vers la gauche

Ces troubles architecturaux des fosses nasales retentissent souvent de façon importante sur la physiologie respiratoire nasale et sinusienne, et nécessitent d’être traités lors de la chirurgie endonasale.


L'avis du Dr Gilles Ayoun sur la chirurgie de la concha bullosa :
La réduction chirurgicale de la concha bullosa se pratique isolément ou en association avec une septoplastie (chirurgie de la cloison nasale).

Sous contrôle endoscopique l'écrasement de la concha bullosa à la pince de Luc apparaît le plus souvent suffisant en effondrant la cavité bulleuse.

Chirurgie endonasale
Parfois, il s’avère nécessaire de réaliser une exérèse de la paroi interne de la partie bulleuse de la tête du cornet moyen  afin de rétablir une ventilation correcte du méat moyen sinusien.

Quant à la turbinectomie moyenne, bien qu’elle puisse être pratiquée sans risque d’apparition d’un syndrome du nez vide, elle doit malgré tout rester exceptionnelle.



Pour en savoir plus: http://www.institut-nez.fr/nez-pathologies-frequentes/nez-bouche-11.html

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire